L'Elixir du Style

L'Elixir du Style

Mode, Beauté, Lifestyle & Culture


Manoush : Une machine à idée très puissante !

Publié par L' Elixir Du Style sur 19 Septembre 2016, 16:00pm

Catégories : #Fashion, #Lifestyle

S’habiller Manoush, c’est voyager comme l’a longtemps fait sa créatrice, Frédérique Trou-Roy. Plongez au cœur des couleurs, des formes et des matières propres à la marque…


C’est en entrant dans le showroom de la marque Manoush qu’on comprend en un clin d’œil l’univers de Frédérique Trou-Roy. Inspiré de l’architecture d’une roulotte des gens du voyage, la créatrice le voulait que son espace soit à l’image de ses différentes découvertes. C’était un hasard qui a fait que Frédérique Trou-Roy se lance dans la création de vêtements par un heureux hasard, à la suite d’un voyage au Maroc, en 2001.


Là-bas, elle découvre la beauté des souks et les trésors qu’ils contiennent. Malgré son émerveillement, elle s’avoue tout de même déçue de voir la simplicité des paniers en osier : « Il y avait des paniers bruts, on avait envie de mettre des choses dessus. » L’idée lui vient d’en ramener à Paris, et de les customiser directement dans un atelier, avec des artisans spécialisés. Le business se lance, la boutique Jacquie Rose lui achète trente paniers et les revend dans sa propre boutique.

                           

                                             


                                   Prix : 203€, http://www.manoush.com/e-boutique/




Frédérique Trou-Roy doit réfléchir à un nom pour sa marque : « A l’époque, mon entourage pensait que j’avais une vie de manouche ; je vivais à Paris, au Maroc, et je n’avais pas vraiment de chez-moi… » C’est donc tout naturellement que la jeune créatrice surnomme sa marque Manoush. Pourquoi le « sh » ? « Pour ne pas qu’on fasse l’amalgame. » ; et lorsque nous lui demandons si le nom a bien été accepté, c’est un Oui franc qui sort : « Vous savez, j’ai des clientes manouches, qui font partie de la communauté des gens du voyage. Elles se reconnaissent dans l’univers de la marque. »

                                 



Celle qu’on surnomme « la petite sœur de Miu-Miu » a réussi à saisir un marché qu’aucune autre marque n’avait, à l’époque, développé. Ses accessoires, ses foulards, et ses bijoux respirent l’ADN de son premier voyage au Maroc. S’ensuivent d’autres collections, inspirées par d’autres périples : entres autres, l’Inde et les pays slaves. « La veine ethnique, nous l’avons beaucoup travaillée, on s’est un peu épuisé. Donc, on cherche d’autres directions, on s’oriente maintenant vers des vêtements plus jour », nous confie Frédérique Trou-Roy. Quoiqu’il en soit, Frédérique inspirée depuis toujours par les créations de créatrices américaines : Betsey Johnson, connue pour ses créations féminines et fantastiques, et Anna Sui. « J’ai toujours été attirée par les gens qui ont des univers très personnels ». Récemment maman d’une petite fille, la créatrice n’a plus l’occasion de voyager comme avant. Elle travaille son inspiration et trouve ses idées dans les fripes : « Le neuf ne m’excite pas, il est trop linéaire. Les fripes ont des choses extraordinaires, des pièces rares. Quand on en trouve, on ressent une certaine excitation. »

 

                         



Comme le dit si bien la créatrice : « Manoush est une machine à idées très puissantes ».
 







 

Manoush : Une machine à idée très puissante !
Commenter cet article

Vanessa 19/09/2016 18:33

Encore une jolie découverte!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents